Le complexe de la Marina un joyau dans l’immobilier d’Agadir.

La capitale du sud et  premier port de pêche du Maroc se nomme Agadir la ville blanche.  Elle est tout simplement  une merveille de la nature avec ses 6 km de sable fin et doré mais elle doit surtout sa renommée à un climat exceptionnel fait de  300 jours de soleil par an. Agadir c’est la côte d’azur en plein Maroc.

La ville d’Agadir est  la matérialisation de la foi et de la  détermination de l’homme. En effet cette ville est reconstruite en 1960 après qu’elle fût ravagée par un tremblement de terre.  Aujourd’hui elle repose loin des zones à risque avec des procédés antisismiques.  Agadir  renait   de ses décombres  et compte aujourd’hui 850000 habitants. Son climat unique constitue un atout considérable et  lui confère   une place de premier rang parmi les sites touristiques balnéaires du Maroc.  A Agadir l’Hiver est  frais et humide avec une température de 25°et en Eté il fait plus frais encore avec une  température qui varie entre 25° à 30°. Ce climat exceptionnel qu’on trouve  nulle part ailleurs a séduit les touristes du monde entier qui fredonnent le nom la ville d’Agadir au-delà des frontières Marocaine.
Agadir est le premier exportateur  de sardine au Maroc.  Elle se situe sur un lieu stratégique car  repose comme une forteresse au milieu des symboles et monuments comme Tiznit, Taroudant, Tafraout etc.  Agadir est une étape incontournable ou alors un passage obligé pour connaître l’histoire et les traditions berbère. Les activités touristiques diverses témoigne  de la  modernité  d’Agadir la ville,  on peut y pratiquer du tennis, du golf, de la voile de l’équitation, s’essayer au  Ski nautique et à la plongée.
Le secteur du tourisme et de  l’immobilier à Agadir est de très haut niveau la preuve  en 2007 Agadir a été primée deux fois. D’abord par la fédération internationale du tourisme  qui lui décerna une « médaille d’or d’honneur »   pour les efforts remarquables et exemplaires fournis  par la villa d’Agadir. Puis par la Fondation de l’éducation environnement   avec l’écolabel  « pavillon bleu » pour l’effort fourni  par la municipalité d’Agadir. Agadir est aussi membre de l’association club des plus belles baies du monde.
La région du Souss est le lieu le plus prisé de la ville en septembre dernier elle connut une hausse considérable d’arrivée de touristique. Cet engouement pour  cette région s’explique par  le grand projet immobilier dans la région de Marina. Le  complexe immobilier de la Marina d’Agadir qui compte au total six cents appartements haut standing. Quatre cents cinquante déjà livrés, quatre vingt dix appartements seront livrés en fin 2009 et le reste avant la fin 2010. Ce projet  a un coût d’un milliards DH sur 14,5 hectares en bordure d’un plan d’eau d’une superficie de 4,5 hectares. Le complexe de la Marina compte aussi un centre commercial de 140 magasins ainsi que de 2 apparts-hôtels à louer pour une capacité de 153 appartements. Ce projet constitue l’essor du secteur de  l’immobilier à Agadir.
Le port de plaisance est l’élément fédérateur du projet. Construite depuis 3 ans il est doté d’équipements et matériels ultra moderne d’une capacité de 318 postes de bateaux de 5 à 30m. Il a accueilli l’an dernier un transat international. Le port de plaisance représente un atout considérable  pour l’immobilier à Agadir.  Avec le complexe de la Marina d’Agadir est le lieu le plus huppé et le plus fréquenté de la ville. De ce fait les prix dans l’immobilier à Agadir ont  flambé ces dernières années. Les appartements en deuxième mains  dépassent  23000DH le M².

L’immobilier à Tanger une locomotive en marche.

Sur l’une des baies du détroit de Gibraltar, tout à fait au nord de l’Afrique, entre le Cap Spartel et le  Cap Malabatra se trouve la Ville de Tanger.  Lentement mais sûrement  le secteur  de l’immobilier à Tanger  devient une concurrente de choix pour  Marrakech.  En effet un avenir prometteur s’annonce pour Tanger avec la réalisation de grands projets comme l’aménagement de la baie, le port Tanger-Med ainsi que la construction du Tanger city center. Tanger offre des opportunités et atouts attractifs pour l’investissement surtout dans le secteur de l’immobilier. Son climat tempéré, sa proximité avec l’Europe, la légendaire  générosité de ses populations mais surtout sa situation balnéaire proche du Tétouan et autres villes tout aussi balnéaire à souhait font de Tanger la nouvelle terre d’opportunités et d’investissements. Les projets immobiliers naissent de partout l’immobilier à Tanger ne connait pas la crise.

La zone franche avec ses 250 sociétés implantées  constitue le poumon de tous les autres secteurs d’activités. Les ventes vont bon  train dans l’immobilier à Tanger. Si vous voulez investir dans l’immobilier,  Tanger est un placement rentable pour vous.  Car les prix sont encore abordables  à Tanger. Tous les investisseurs  se sont tournés vers cette ville  qui a un potentiel de croissance future. Les  Promoteurs  surtout Espagnols  font d’importants placements immobiliers sans attirés l’attention  de peur que les prix ne flambent. En effet selon l’agence pour le développement urbain de Tanger L’investissement Espagnol dans l’immobilier à Tanger a atteint la barre des 1,364 milliards d’Euros ces deux dernières années. Cela s’explique aisément par la proximité de Tanger avec l’Espagne d’une part, mais d’autre part par la disponibilité d’espace commercial libre à l’intérieur de même de Tanger.

Pourquoi choisireriez vous Tanger pour investir dans les propriétés ?
D’abord la qualité des infrastructures de base ainsi que les grands projets comme: Le tunnel reliant l’Afrique du nord et l’Espagne dont  Tanger sera le plus grand bénéficiaire. La nouvelle gare moderne. L’autoroute connectant Tanger avec le reste du Maroc.
Mais où investir à Tanger?

L’immobilier à Tanger  accueille beaucoup d’investisseurs européens  comme la  caisse d’épargne Française et d’autre qui lui emboîte le pas. Dans des projets comme Pinède dont la commercialisation est lancée le retour sur investissement  est  garanti et dans un délai court. Conçue par Med Z et la filiale de la caisse de dépôt  et gestion,  le projet Pinède  repose sur  86 hectares de terrains dont un quart a déjà trouvé preneur. Le projet Pinède compte  12 lots qui comprendront des villas, des logements collectifs, des hôtels, des commerces ainsi qu’une résidence médicalisée et une clinique. Si vous voulez investir  dans es propriétés sachez que les villas les plus prisées dans l’immobilier à Tanger sont de couleur blanche avec le toit en vert c’est le design traditionnel héritage d’Andalousie.

Il faudra aussi  vous renseigner sur les taxations avant de faire votre placement  immobilier car au Maroc la taxation dépend du type de propriété à acquérir. Pour les maisons destinées à l’habitation sur une terre vierge  elle doit être construite dans les 7 ans qui suivent et les honoraires  d’inscription s’élève à 2,5% du prix d’achat. Pour les bureaux à fins commerciales l’inscription est de 5%. Si vous attendez pour investir vous risquerez dans l’avenir de mettre plus d’argent pour le même projet car les prix vont flambés avec le tunnel reliant l’Europe et l’Afrique du nord.

Tout comme à Marrakech, le secteur immobilier à Meknès est aussi en plein essor

Chef  lieu de la région administrative de Meknès Tafilalet. L’une des quatre villes impériales du Maroc, Meknès est située à environ 120km à l’est de Rabat et à peu près 60 km à l’Ouest de Fès. Durant le règne de Moulay Ismail, de 1972 à 1727, elle fut la capitale du Maroc.

Avec un peu plu de 570.000 habitants, Meknès est une ville dont la population est composée en grande partie que des jeunes. Ce qui explique la notoriété et la place importante qu’occupent la création artistique, surtout la musique dans cette ville. La majorité de la population  des villages, villes avoisinants et celle de Meknès même est d’origine berbère.

Le tourisme, le commerce et l’artisanat constitue la base de l’économie locale et depuis quelques temps ces secteurs connaissent une croissance sans égale et la réhabilitation des sites touristiques de la médina de Meknès en est la raison principale.
Certes, les secteurs pré cités occupent une place de choix dans l’économie de cette ville, il est cependant primordial de signaler que le secteur immobilier à Meknès est lui aussi en pleine croissance. Peut être pas au même niveau que Marrakech, mais il s’impose petit à petit comme un secteur d’activité prometteur. Ainsi, tout comme à Marrakech, les agences immobilières abondent  à Meknès. De la même façon vous pouvez procéder à la location, vente ou achat d’un Riad, d’une maison d’hôte ou d’un appartement à Marrakech, à Meknès tout cela est aussi possible.

Si jamais le projet de réaménagement urbain   orienté sur la vallée de Wislan et visant à séparer les deux rives de la Meknès venait à voir le jour, cette ville modeste retrouvera sa vraie valeur touristique. Ceci n’est pas pour dire qu’actuellement en termes de tourisme Meknès ne présente des avantages, bien au contraire. Car cette ville est à découvrir et constitue jusqu’à preuve du contraire une destination fiable pour une virée touristique ou vacancière.

L’immobilier à Rabat, un secteur au potentiel caché.

Rabat  fait face à la ville de Salé, au nord du pays  sur la côte atlantique à la rive gauche de l’embouchure du Bou Regreg. Rabat  est la capitale du Maroc  et la quatrième ville impériale. Mais aussi la deuxième agglomération du pays.  La concentration  sur cette ville de toutes les activités administratives (ministères, tribunaux) et économiques importantes du pays font   que  la densité est très forte à Rabat. Ainsi  le secteur du transport et de l’immobilier à Rabat est très dense.
Des milliers de Marocains convergent chaque matin vers la capitale Rabat pour rejoindre leur lieu de travail.  Pour ceux là habiter Rabat serait  l’idéal. Malgré les potentiels économiques, cultuels et humains qui font la force de Rabat le secteur  immobilier de Rabat n’est pas suffisamment exploité. En effet beaucoup de projets immobiliers initiés par le Sa majesté le Roi Hassan II sont en suspens. C’est le cas du projet SEPHIRA  qui porte sur l’aménagement de la corniche du littoral sur une longueur de 11 Km  et une superficie de 330 hectares. Ce projet devait décongestionner Rabat avec des résidences, des hôtels, des tours Affaires, centre commercial et une marina internationale. Un autre projet  immobilier d’extension de la ville de Rabat est en arrêt c’est celui d’Akrach qui devait loger 200000 habitants.
Toutefois des efforts sont à noter  avec un budget d’un milliards pour la capitale avec comme entre autre le projets d’assainissement de la ville, la construction de l’aéroport international Rabat-Salé, une ligne électrifiée qui relie rabat aux autres villes voisines, deux lignes de tramway long de 22km dont la  fin des travaux prévu en 2010 et des lignes bus ainsi que la gare qui en court de rénovation.
Ces importants chantiers vont bouster  le monde de l’immobilier à Rabat et constituent un bon investissement pour  vous qui souhaiter acquérir une propriété  dans l’immobilier à Rabat.  Car les investissements reprennent avec de grands projets comme la nouvelle ville de Tasmena  qui est prédit  comme la ville satellite de rabat.   A 30 km au sud de Rabat  se trouve Tasmena  qui est en court de réalisation et doit accueillir 2 015 250 000 habitants dans 500 logements  dont 10 000 logements sociaux.
Un autre projet immobilier à Rabat est un bon placement qui prévoit un retour sur investissement rapide c’est le projet touristique et immobilier Ryad al Andalous qui se trouve sur l’ancien zoo de Rabat et qui va donner un nouveau souffle au secteur touristique  immobilier et attirer par la même occasion les investisseurs étrangers.
Un projet  de réduction des taxes d’habitations à hauteur de 70% est  prévu pour encourager les acquéreurs. Et il faut noter que le prix du m² est encore abordable à Rabat même si les choses commencent  à changer.

Rabat se distingue des autres villes du Maroc grâce à ses architectures traditionnelles uniques  qui ont conservés leurs toutes leurs originalités.

Les lieux à visiter :
La Medina (la plus grande et la plus riche du monde)
Le parc Ibn-Sina (plus connu sous le nom de parc Hilton)
Le golf et le palais dar es-Salaam (golf de 45 tours)
L’appartement 25 (lieu indépendant de création artistique contemporaine)
L’Agdal (quartier shopping)

L’immobilier à Fès garde son cachet purement traditionnel

Placée  sous la protection de l’Unesco comme étant la plus vieille ville du monde, Fès est la troisième plus grande ville du Maroc après Casablanca et Rabat. Ville impériale et capitale spirituelle, Fès  fût pendant plusieurs années  la capitale intellectuelle et politique du Maroc.  Fès est une ville carrefour à 2heures 30 minutes des grandes villes d’Europe, entre Casablanca et Rabat. On se croirait  encore à l’époque berbère, car visiter Fès c’est comme faire un retour dans le temps l’immobilier à Fès se glorifie de  ses Ryad millénaires.

En effet à Fès l’architecture traditionnelle authentique  à été précieusement conservée malgré la modernité. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme et l’originalité de l’immobilier à Fès. On y trouve des Ryad  authentiques vieux de milles ans  avec un décor ultra moderne  et un matériel haut de gamme, ce mélange du traditionnel et de la modernité donne un résultat fascinant.Pour investir ou séjourner au Maroc Fès est un choix opportun.  Carrefour  des cultures  et   civilisations Fès est une destination appréciée  où des artistes et  touristes  nationalités  du monde se retrouvent durant toute l’année.  Grâce à son patrimoine  architectural, l’immobilier à  Fès est très prisé et  regorge  de splendides maisons d’hôtes  et les prix sont encore accessibles pour vous qui souhaitez investir dans l’immobilier à Fès.

En effet les saisons touristiques sont longues  à Fès à causes des festivals internationaux que la ville accueille pendant presque  toute l’année.  C’est le cas du festival  de la musique sacrée du monde, le festival d’art culinaire et le festival des confréries souffies qui accueillent  beaucoup de monde avec une renommée internationale.  Le choix porté sur Fès n’est pas fortuite elle est une ville principale de la culture arabo-musulmane  telle que Bagdad, Damas et autres.
Si vous êtes un amoureux de la culture orientale ou de l’art portez  votre choix sur Fès car l’immobilier  y est de très haut niveau avec  des appartements, villas, chambres,  Ryad  au traditionnels aux intérieurs  modernes. Le secteur de l’immobilier à Fès doit  beaucoup à la richesse du patrimoine architectural de la ville.  Les atouts dela capitale culturelle sont nombreux.

D’abord  son atout principal c’est sa Medina l’une des plus riche du monde avec un labyrinthe de 2500 rues occupé par des artisans,  artistes,  commerçants. Ensuite le Royal golf de Fès  sur 700 mètres d’altitude qui est classé patrimoine universel.
L’artisanat est le moteur de l’économie de Fès  attire beaucoup de touristes. Les souks rythment la ville de Fès  avec ses trente milles artisans.
Si vous souhaitez séjourner dans d’authentiques  Riad,  rapprochez vous des agences  immobilières de Fès  vous aurez un large choix en fonction de votre budget et surtout soyez  vigilante  dans le choix de l’agence prenez ce qui ont de l’expérience.

L’immobilier à Ouarzazate, un secteur à pérenniser

Connue comme étant la ville des studios de cinéma, Ouarzazate dispose d’une luxuriante lui attribuant d’énormes possibilités touristiques.
Avec une superficie de 19464 km2, Ouarzazate regorge une population de 439072 habitants qui est en grande partie rurale (soit à hauteur de 75%). Cependant, 61% de cette population est active dans le secteur agricole. Sa particularité repose sur son relief, ses palmeraies, son patrimoine architectural et bien évidemment ses gorges. Tout ceci contribue à l’attractivité de la zone et permettra à Ouarzazate de compter parmi ces grandes cités touristiques du Maroc.

Dans toute sa modestie, cette région dispose en matière de tourisme, d’une grande capacité d’hébergement qui surpasse largement les 7000 lits. On y retrouve ainsi 38 hôtels classés, 50 gîtes, 13 maisons, 8 campings et 21 restaurants. Par conséquent, on peut de prime abord affirmer sans risque de se tromper que l’infrastructure hôtelière existante est à la hauteur de la demande. Toutefois, il serait judicieux de déployer de grands efforts en ce sens et de manière générale perpétuer le secteur immobilier à Ouarzazate. Tout ceci dans un avenir proche. De plus, vu les projets ahurissants qui s’effectuent du côté de Marrakech qui se trouve être la caverne du tourisme au Maroc.

Par ailleurs, sans ses studios de cinéma, la ville de Ouarzazate ne serait pas celle quelle est actuellement. Car l’industrie cinématographique qui y règne offre un nombre incalculable d’emplois aux jeunes aussi bien de Ouarzazate qu’à ceux des régions avoisinantes. Cette florescence cinématographique entraine une fébrilité commerciale et économique, cela sur une période indéterminée dans l’année.

Ouarzazate, c’est aussi la sécurité. En effet, dans cette ville, la sécurité des biens et des personnes est une priorité. Malgré l’exode qu’imposent les productions cinématographiques, cette ville a su rester à l’abri des maux qui accompagnent la civilisation moderne (crime, drogue…).